-?- ABC du collectionneur

A propos de la qualité


 

doigt1.gif (11524 bytes)
Ne jamais manipuler un timbre avec les doigts !

Dans le monde du timbre, la qualité est une notion qui occupe une place très importante. En effet, au cours de sa brève vie postale, le timbre subit de multiples agressions (oblitération(s), transport de la lettre, etc.). Et lorsque qu'il arrive enfin chez le collectionneur, celui ci doit prendre de multiples précautions lors des manipulations sous peine de le plier, de le déchirer ou d'endommager la dentelure. Il existe donc des timbres présentant des défauts et d'autres sans défaut. Ou si l'on préfère des timbres dont la valeur sera inférieure à la cote et d'autres pour lesquels la cote devra être majorée. Pour se simplifier le travail, on attribue souvent au timbre un qualificatif qui rend compte de sa qualité (voir le tableau ci-dessous).

 

Le timbre poste ci dessous présente de multiples défauts. Pourtant, un seul de ces défaut lui enlève pratiquement toute sa valeur (80 francs français). De plus l'oblitération à peine visible n'est pas identifiable. Ce timbre n'a aucun n'intérêt et ne sera pas conservé dans la collection.

A dent absente
B coin absent (assimilable à un défaut de dentelure)
C papier déchiré, fente
D papier aminci
E percé (trou formé par une épingle)

Le timbre poste ci-dessous est au contraire de bonne qualité et le timbre à date de type horodateur est bien visible. Une belle pièce !
A propos de la qualité
90c rouge, le Puy en Velay (n290)

 

Qualificatif
(de la plus mauvaise à la meilleure qualité)
Pour un timbre non dentelé Pour un timbre dentelé Avec une oblitération
(selon ma conception)
Faux pour tromper le collectionneur A bannir de toute collection (même pour remplir des cases d'album). Cliquez ici, pour un exemple de fausse oblitération.
Faux pour tromper la poste Peut faire l'objet d'une collection ou entrer dans une collection.
Défectueux
Filet touché
Papier aminci
Plié
Déchiré, fente
Percé (trou d'épingle)
Dent(s) absente(s)
Papier aminci
Plié
Déchiré, fente
Percé (trou d'épingle)
Si l'oblitération est rare, un timbre défectueux reste digne d'intérêt.
Réparé

Pose un problème. Réparé pour tromper le collectionneur ? ou par un collectionneur honnête qui souhaitait rendre son timbre plus "présentable" ?. Une pièce réparée doit être acquise en connaissance de cause et ne doit surtout pas être payée au pris fort. Ainsi il peut s'agir d'un moyen de compléter sa collection à moindre frais.

Beau (B) Marges courtes
Dentelure correcte
Mauvais centrage (Filet entamé par la dentelure)
Oblitération incomplète, empâtée, difficilement ou non identifiable.
1er choix ou
très beau (TB)
Marges moyennes
Dentelure correcte
Bon centrage (Filet non entamé par la dentelure)
Oblitération lisible et identifiable.
Superbe, luxe
Marges importantes
Couleur fraîche
Dentelure parfaite
Timbre centré
Couleur fraîche
Oblitération nette, centrée et visible dans sa plus grande partie.

 

Les même qualificatifs s'appliquent également aux timbres neufs. En plus, pour ceux-ci, l'état de la gomme à une grande importance et la valeur du timbres varie beaucoup si la gomme est altérée (absente de gomme, trace de charnière). Il arrive aussi que l'on trouve des timbres oblitérés avec une gomme intacte. En général il s'agit de timbres qui ont été oblitérés au guichet de la poste sur demande d'un collectionneur. Dans certains pays, notamment la Suisse, il est même possible d'acheter à la poste les timbres déjà oblitérés! Autant dire que ces produits fabriqués n'ont que peu d'intérêt pour le collectionneur d'oblitérations qui recherche avant tout des oblitérations sur des timbres ayant réellement voyagés.

 


© Guy Maggay 1997-2016
- 00-index -