-?- Les marques linéaires Carlepont Les Echelles Voiron Les marques linéaires cursives doubles

Les cursives doubles
N001623


 

Les cursives doubles

Utilisation En Province dans les Bureaux de distribution

CHAPITRE

Les marques linéaires (des origines à 1848) (11)
Les marques linéaires (23)

CLES provenant des titres

cursives (3)
doubles (2)

DEPARTEMENT / VILLE

Carlepont (2)
Les Echelles (2)
Voiron (2)

Marques de forme équivalentes

Texte, lettres, etc. (>50)
Fonction Marque apposée sur la lettre pour identifier le bureau de distribution.
Début d’utilisation 27 mars 1819 (cursive double)
1930 (cursive sans le nom du bureau d'attache)
Fin d’utilisation 20 mai 1853
Dimensions Dimensions variables
Couleur noir, rouge, bleu
Forme Texte
Caractéristiques Numéro de département sous forme de chiffres, nom du bureau de distribution et jusqu'en 1830 nom du bureau auquel est rattaché le bureau de distribution.

 

 

La cursive est un cachet linéaire qui imite l'écriture à la plume Elle est apposée par les bureaux de distribution à la réception du courrier à distribuer. Elle est utilisée à partir de 1819 et théoriquement jusqu'en 1853. En effet, certaines ont été employées jusqu'en 1858.

Cursives de 1819

En 1819, la cursive porte le numéro du département, le nom du bureau de distribution et le nom du bureau auquel est rattaché le bureau de distribution. Cette cursive est communément appelée cursive "double".

1819
Les cursives doubles
Numéro du département en lettres penchées
Nom du bureau de distribution en lettres penchées
Nom du bureau auquel est rattaché le bureau de
distribution en lettres majuscules

Lettre en port dû, datée du 17 avril 1827, adressée de VILLAINE (Mayenne) à PARIS.

Lettre du 17/4/1827 au départ de Villaine (Mayenne) et à destination de Paris
Double cursive "
51 Villaine LE RIBAY"
(VILLAINE étant le bureau de distribution et RIBAY le bureau de direction dont il relève)
Les cursives doubles
Taxe manuscrite 5 décimes (tarif de 1806 applicable à une lettre d’un poids inférieur à 6gr
et une distance à parcourir comprise entre 200 et 300km).
Cote 250 euros (Indice 18 Pothion)

 

Variétés

 

Les cursives doubles Les cursives doubles Les cursives doubles
Bureau principal en place du bureau secondaire Bureau principal en place du bureau secondaire Département après le bureau principal

 

Cursives de 1830

A partir de 1830 le nom du bureau d'attache est supprimé en limant le cachet (timbre). Dans certains cas cette opération a été mal réalisée. On retrouve à l'utilisation des traces du nom limé. De plus, tous les bureaux de distribution n'ont pas limé le nom du bureau d'attache. En particulier les bureaux du département du Rhône. Par la suite, les bureaux de postes ont reçus des timbres produisant des caractères plus petits.

1830
Les cursives doubles
Numéro du département en lettres penchées
Nom du bureau de distribution en lettres penchées

 

Lettre du 23/12/1832 au départ de Courtalin et à destination de Châteaudun
Cursive "
27 Courtalin"
Timbre "P.P" noir (Port payé)

Les cursives doubles

 

Lettre du 7/11/1835 au départ de Chateauneuf en Thiermerais et à destination de Rouen
Cursive "27 Senonches"
Timbre à date au type 13
Taxe manuscrite "4" bleue

Les cursives doubles

 

Lettre datée du 14/02/1853 au départ de la Neuville en Hez
Cursive "38 La Neuville en Hez"
Timbre à date au type a (grand) de couleur noire
Cachet taxe "double trait" de 25c apposé sur une lettre non affranchie

Les cursives doubles

 

Utilisation particulière des cursives

Les cursives sont en général apposées sur la lettre. Dans de rare cas elles ont été utilisés pour annuler le timbre poste.

 

Cursive avec mention "17 BLES" annulant le timbre poste et apposé sur la lettre
Les cursives doubles
Affranchissement composé d'un timbre poste
20c noir, Cérès de 1849 non dentelé (n3)

 

Zoom sur le timbre poste
Les cursives doubles

 

Utilisation tardive des cursives

Les cursives ont été utilisées jusqu'en 1858. Les premiers timbres poste apparaissent en 1849. On trouve donc des lettres affranchies de timbres poste et portant une cursive. Ces pièces sont rares et recherchées.

 Cursive "58 Carlepont"
Timbre à date au type b du 3 octobre 1851
Timbre à date au type 14 et grille
sur 10c Cérès non dentelé

Les cursives doubles
La lettre a circulée à l'intérieur de l'arrondissement postal d'un même bureau de poste. Elle est originaire de Carlepont (cursive et timbre à date au type b). Le timbre à date au type 14 et la grille ont été apposé par le bureau de poste de Ribecourt. Cette lettre a été proposé dans la vente aux enchères de septembre 1998 chez Corinphila.

Cursive "30 St Jory" de couleur rouge
Timbre à date au type b du 12 septembre 1852
Timbre à date au type 15 et losange petit chiffre
sur 10c
Cérès non dentelé

Les cursives doubles

La lettre est originaire de St Jory (cursive et timbre à date au type b). Le timbre à date au type 15 et le losange petits chiffres ont été apposé par le bureau de poste de Toulouse. Cette lettre a été proposé dans la vente aux enchères de juin 2002 chez Jamet au Baudot au prix de départ de 1250 Euros..

 


© Guy Maggay 1997-2014
- prephilatelie-marques-lineaires -