-?- ABC du collectionneur

Présenter et documenter sa collection


 

A mon avis, il est n'est pas intéressant d'aligner des pages d'albums débordantes de lettres et de timbres. Il est beaucoup plus judicieux d'en extraire les pièces maîtresses, de les présenter de manière aérée et de les documenter. A ce sujet, on pourra se référer au règlement qui définit la présentation des collections dans les expositions philatéliques. Bien sûr, rien ne vous empêche de présenter votre collection comme bon vous semble. Et n'oubliez pas qu'une collection suscitera un intérêt d'autant plus grand qu'elle est bien présentée et documentée.

 

Exemple de présentation

Exemple 1 : Collection de marques postales.

La collection présente les maques postales chronologiquement. Le texte, dessins et les schémas sont imprimés directement sur le support. Les timbres et lettre sont montées sur un support de couleur noire intermédiaire qui est ensuite fixé sur le support. Rien n'est collé sur le support car on utilise des bandes autocollantes doubles face amovibles.

Avantages : Possibilités de présentation illimités. Tout est amovible et peut être déplacer. Comme la collection est montée sur des feuilles il est facile d'en insérer une nouvelle pour caser une pièce supplémentaire.

Inconvénients : beaucoup de travail pour monter les pages (surtout la première fois)

 

Exemple 2 : Collection de marques postales.

La collection est ordonnées par émission de timbre poste (Cérès de 1849, Bordeaux, etc..). Pour chaque émission les marques postales sont présentées. Le tout est classé dans des classeurs et documentés à l'aide de petites étiquettes.

Avantages : Très grande rapide de classement. Peu de contraintes dans la présentation

Inconvénients : Obliger de reclasser lorsque la collection évolue et qu'une page est pleine.

 


Cette page présente un éventail des oblitérations utilisées sur
le timbre poste Cérès, émission dite du Siège. Chaque
oblitération est accompagné d'une petite étiquette descriptive.

Il existe toutes sortes de possibilités de documenter sa collection :

Noter dans un cahier ou dans un document informatique des commentaires pour chacun des timbres de son album.
Rajouter dans l'album des étiquettes pour identifier le timbre (étiquettes manuscrites ou crées à l'aide de l'ordinateur).
Monter sa collection sur des feuilles comme pour une exposition.
etc.

 

Exemple de documentation réalisé avec un ordinateur

Les différents types du 25 bleu, Cérès de 1871


Pour réaliser cette documentation, le timbre a été scanné en haute résolution.
Les parties intéressantes de l'image ont été découpées puis cerclés de rouge.
Tous les éléments ont été rassemblé pour former une nouvelle image. Le texte
a été rajouté à la fin.

 


© Guy Maggay 1997-2016
- 00-index -